Peut-on souffrir de la Covid-19 plus d’une fois ?

Déjà plus d’un an que ce virus est apparu. Bouleversant plusieurs mœurs et habitudes datant de plusieurs siècles. Les répercussions sont nombreuses et personne sur la planète ne semble épargné. Pendant que les chercheurs, les scientifiques sont dans une course effrénée pour trouver des vaccins efficaces pouvant prévenir ce mal, certaines personnes se demandent s’il est possible de contracter le virus deux fois.

Des chiffres alarmants et rassurants à la fois

Les chiffres sont alarmants. Aux Etats-Unis le nombre de cas infectés dépasse plus de 29 millions de cas, en Inde 11 millions, la France, la Grande Bretagne, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne sont à plus de 17 millions de cas.
Sur les 115 millions de cas infectés au monde, le nombre de décès est estimé à plus de 2,5 millions de personnes. Le taux de létalité du virus est assez faible. Seulement 2 à 3%.
Ce faible taux de létalité, entraîne donc un très un fort taux de guérison. A ce jour, plus de 90 millions de personnes ont pu guérir de ce mal à travers le monde.

L’immunité naturelle après la contamination

Les scientifiques sont presque tous unanimes sur ce point, Lorsque vous contractez un virus et que vous réussissez à en guérir, il existe de très faibles chances que vous en souffriez encore une fois. En effet, l’organisme développe dans la plupart des cas une immunité.
C’est normalement ce qui devait être le cas du virus de la covid-19. Mais cette immunité varie d’un virus à l’autre.

Des cas de personnes guéries mais testées positif après

Comme je vous l’expliquais plus haut, les cas de guérisons sont nombreux. En général après deux semaines de traitement, vous devriez déjà vous sentir mieux. Ces guérisons devaient aussi rimer avec immunité, mais cela n’a pas été le cas.
Le premier cas d’une réinfection est apparu à Hong Kong. Après avoir guéri du covid-19 en Mars 2020, il fut encore testé positif quelques mois après. Les cas pareils se sont multipliés de part et d’autre du monde. D’après Luis Enjuanes, virologue au Centre national espagnol de biotechnologie (CSIC), 14% des cas guéris sont encore testés positif quelques temps plus tard.

A lire :   Tout sur la crise cardiaque

Faites donc attention et n’oubliez pas respectez les mesures barrières.