Journée Internationale des droits de la femme

Nous sommes le 08 Mars et comme chaque année nous célébrons la journée mondiale des droits de la femme. Cette journée est célébrée différemment de part et d’autre de la planète. Pour certaines femmes c’est jour de fête, de réjouissance, pour certaines féministes aguerries c’est le lieu d’approfondir leur réflexions sur la situation de la femme et ses droits à travers le monde. Historique et thème de cette année à travers cet article.

Petite leçon d’histoire

La journée internationale des droits de la femme encore appelée journée de la femme par abus de langage est le fruit en une longue lutte menée par les féministes d’Europe et d’Amerique dans les années 1900. Elle a pour principal but de mettre en avant la lutte pour les droits de la femme dans le monde. Elle a aussi pour mission de réduire au maximum les inégalités subies par les femmes par rapport aux hommes.
C’est le 28 Janvier 1909, aux États-Unis que fut célébrée la première journée de la femme sur requête du Parti socialiste d’Amérique. Après cela la Russie fut le premier pays à officialiser cette journée. C’était en 1921, la journée fut donc déclarée fériée mais pas chômée jusqu’en 1965.
Ce sont finalement les Nations Unies qui en 1977 vont inviter tous les pays de la planète à s’unir pour choisir une journée qui sera celle des droits de la femme. Depuis cette date, chaque année, nombreuses sont les associations féministes qui organisent des manifestations à travers le monde à la faveur des droits de la femme.

A lire :   Comment utiliser l’huile de CBD en cuisine ?

Thème de cette année 2021

Le thème de cette année 2021 est « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ». Alors que la plupart des pays essaient de redresser la pente et de trouver des solutions après avoir subi les assauts destructeurs de la pandémie du coronavirus, les femmes souhaiteraient être d’avantage appelées à la table où sont prises les décisions. D’après les chiffres, la pandémie du covid-19 a empiré la situation professionnelle et économie des femmes dans le monde. Les associations féministes voudraient jouer un rôle plus grand, ou du moins jouer un rôle à part entière dans les prises de décisions visant à lutter contre cette pandémie.

Nous ne finirons pas sans souhaiter une très belle journée de la femme à toutes ces braves femmes.